Lire

Publiés
    La gidouille et la citrouille
    Accrocs dans le ciel
    Dire, raconter
    La tétralogie du vieux monsieur
    A mordir debout
    Sous la parole, l'image
    La trilogie de Lahouria
Terminés non publiés
    Sable au corps
    Inquiétante, cette étrangeté
    Les Elikos
    Les viocs
    L'œil de la nuque
    Nota bene
    Histoires à mort rire debout
    Off festival
    Kindle
    Le Marcheur
    Socrate
    Un jour peut-être
En cours
    Les Emileries
    La minute de l'ingénieur Modulo
Poèmes & fredons
    Formes poésie 1
    Formes poésie 2
    Fredons
    Comptines
Théâtre, radio-TV
    Les Adaptations
    Les Aristophanesques
    Les autres
    Les Combinatoires
    Les Echyleennes
    les Ecologiades
    les Etranges
    les Libidinales
    les Piecettes
    les Psychotiques
    les Shakespeides
    les Symbépiques
    Radio-TV
Vidéo
Audio

Articles
    I.A.E.P.
    Ecoutez voir
    Alliance, pour quoi faire ?
    Antigone ou le fatum transgénérationel
Communications
    Le corps, le signe et l'objet
    Le corps-scène
    Sur une hypothèse du corps mémoire
    L'improvisation
    L'objet imaginé
    Improvisation, ou l'illusion de l'émergence
    La modélisation de la révolution
Dans le rétroviseur
Bloc-notes
    Archives

    Georges Friedenkraft
    Chou Hibou Haïku

  L'âne rouge
  L'institut Charles Cros
  Bongiovani
  Théâtre du mouvement

  L'Emilius ankylosaurus
  Editions 24x36

Dans le retroviseur

Articles & communications d'Emile - Dans le rétroviseur

Document sans nom

Articles - Communications - Dans le rétroviseur - Bloc-notes - Archives - Audio - Vidéo

Ici, à la bibliothèque d'Emile faite de textes terminés ou considérés provisoirement comme tels et consultables, de textes en cours d’écriture, d'écrits pour le théâtre, la radio ou la télévision, d'un bloc-notes dit aussi chroniques, viennent s'ajouter des contributions et publications psychothérapiques et psychanalytiques.

D'aucuns diraient sérieuses ?

EN - Pinceau Chine

Dans le rétroviseur.

Un coin d’espace pour Narcisse.

Vous n’êtes surtout pas obligé de lire tout ce qui va suivre. Car, pardonnez, je vais parler de moi. Non sans réticence, n’y étant pas accoutumé.
Mais, à l’âge avancé auquel je suis parvenu, je me suis autorisé à aller regarder, dans ce qui reste de ce que je n’ai pas jeté, quelque chose comme un inventaire aide mémoire avant départ, histoire de laisser quelques traces, comme « bouteille à la toile ».
En fait, à considérer tous les dossiers qui traînent encore un peu partout, je me rends compte que je ne saurai en faire un inventaire exhaustif.

Je n’imaginais pas avoir fait autant de choses et aussi disparates … en apparence, en apparence seulement. Car, à bien y regarder, les différents aspects de mes activités s’unifient par leur lien profond et constant avec le théâtre.
Même s’il n’y paraît pas à l’évidence, le théâtre reste le centre de gravité de ma réflexion et oriente mon travail, encore aujourd’hui.

J’ai animé des entreprises de théâtre,
J’ai écrit et j’écris encore pour le théâtre,
J’ai mis en scène,
J’ai élaboré des techniques d’expression et animé des centres d’entraînement pour acteurs et conteurs : notamment « Entraînement Actuel » 1967- 1974 et « Dire, raconter » les Voies de la langue 2002 – 2008.

Je vous épargnerai mon cursus universitaire pour seulement signaler ma thèse d’état intitulée tout court « Théâtre et communication ». Un travail transdisciplinaire qui vit la présence, à mon jury de soutenance, outre le professeur d’esthétique théâtrale directeur de thèse, un professeur de sociologie, un psychanalyste, un professeur des sciences de la communication, attestant que mes travaux dans les domaines de la psychothérapie et des sciences de la communication se trouvent étroitement liés à la recherche théâtrale.
Cela tient au fait qu’il s’agit-là de l’essence même de l’objet théâtre. Au-delà de l’anecdote, de l’intrigue, de la thématique, du genre, l’action théâtrale questionne le fonctionnement de l’appareil psychique humain et le champ des théories de la communication.

Je n’entrerai pas davantage dans les détails, la recension de mes activités qui va suivre en donnera, j’espère, une illustration plus claire qu’un long discours.

Et qu’on veuille bien pardonner l’interminable liste.

Lire la suite


 

Articles - Communications - Dans le rétroviseur - Bloc-notes - Archives

Haut de page ]
Contact
© EN 2010   -   Mentions légales