Lire

Publiés
    La gidouille et la citrouille
    Accrocs dans le ciel
    Dire, raconter
    La tétralogie du vieux monsieur
    A mordir debout
    Sous la parole, l'image
    La trilogie de Lahouria
Terminés non publiés
    Sable au corps
    Inquiétante, cette étrangeté
    Les Elikos
    Les viocs
    L'œil de la nuque
    Nota bene
    Histoires à mort rire debout
    Off festival
    Kindle
    Le Marcheur
    Socrate
    Un jour peut-être
En cours
    Les Emileries
    La minute de l'ingénieur Modulo
Poèmes & fredons
    Formes poésie 1
    Formes poésie 2
    Fredons
    Comptines
Théâtre, radio-TV
    Les Adaptations
    Les Aristophanesques
    Les autres
    Les Combinatoires
    Les Echyleennes
    les Ecologiades
    les Etranges
    les Libidinales
    les Piecettes
    les Psychotiques
    les Shakespeides
    les Symbépiques
    Radio-TV
Vidéo
Audio

Articles
    I.A.E.P.
    Ecoutez voir
    Alliance, pour quoi faire ?
    Antigone ou le fatum transgénérationel
Communications
    Le corps, le signe et l'objet
    Le corps-scène
    Sur une hypothèse du corps mémoire
    L'improvisation
    L'objet imaginé
    Improvisation, ou l'illusion de l'émergence
    La modélisation de la révolution
Dans le rétroviseur
Bloc-notes
    Archives

    Georges Friedenkraft
    Chou Hibou Haïku

  L'âne rouge
  L'institut Charles Cros
  Bongiovani
  Théâtre du mouvement

  L'Emilius ankylosaurus
  Editions 24x36

Lysitratarata

La bibliothèque d'Emile - Théatre et Radio-TV - Les Echyléennes - En téléchargement et souscription pour édition papier

Document sans nom

Les Adaptations -  Les Aristophanesques - Les Autres -  Les Combinatoires - Les Echyléennes - Les Ecologiades  - Les Etranges - Les Libidinales - Les Piécettes - Les Psychotiques - Les Shakespéïdes - Les Symbépiques - Radio-TV 

La bibliothèque comprend certains des textes déjà publiés et susceptibles d’être acquis selon les modalités indiquées pour chaque titre.

Elle propose aussi des textes terminés ou considérés provisoirement comme tels et consultables, des textes en cours d’écriture, des écrits pour le théâtre, la radio ou la télévision achevés ou en cours, enfin un «bloc-notes» de réflexions personnelles, le tout également consultable.

 
 

Lysitratarata

Fable sérieuse sous le dérisoire, très loin d’Aristophane et cependant dans l’esprit.

Quand les femmes verdissent leur langage pour dire ce qu’elles en pensent, les événements peuvent changer. Et si elles prenaient toutes les choses en mains, on ne reconnaîtrait plus la figure du monde.
Mais hélas, certaines femmes bottent en touche, certaines mêmes carrément contre leur camp.

Le jeu faux cul islamiste, tout reprendre par la ruse en profitant de la connerie y compris des femmes (de certaines en tout cas)
La polygamie : vous autres occidentaux avec vos maîtresses vous faites de la polygamie menteuse – oui, mais nos femmes, elles, en revanche, ont le droit d’avoir aussi plusieurs partenaires et on ne les enveloppe pas dans des chiffons. C’est une saine révolte que celle des femmes face à la guerre économique, la spéculation, la politique des hommes, le machisme.
Faire la grève de l’amour pour mettre fin à toute forme de violence… reprendre à leur manière le mot d’ordre imaginé par Lysistrata l’Athénienne et ses concitoyennes, fatiguées des combats incessants menés par leurs maris.
Ecrite en 411 avant Jésus-Christ, cette farce, l’un des tout premiers réquisitoires contre la guerre, est aussi un joyeux plaidoyer pour la cause des femmes et pour leur indépendance.
Aristophane m’a dit : « Donne t’en à cœur joie, fais à ta guise, deux millénaires après, le jeu en vaut toujours la chandelle ».
Que les indignées passent à l’action !!
 
Émile Noël
2 rue de la mairie
77520 Vimpelles

PERSONNAGES
(par ordre d’entrer en jeu)


Lisy la Blanche aux cheveux roux
Chloé La Blanche aux cheveux noirs
Nabila la Noire
Kioko la Jaune
Yamina l’Arabe (heureuse)
Rebecca la Juive
Alyana la Rouge (fleur éternelle) l’Indienne d’Amérique
Des foules de femmes de toutes les couleurs
La femme voilée
Un vieux député  parmi les députés
Un vieux sénateur parmi les sénateurs
Le ministre de l’Intérieur et ses CRS
Le journaliste parmi les journalistes
La journaliste parmi les journalistes femmes
Le directeur de cabinet
Le directeur du FMI
Le directeur de l’OCDE
Le directeur de la banque centrale
Les ambassadeurs
Les lieux comme les foules et mouvements de foules peuvent être représentés sous des formes différentes de projections : des photos, des vidéos, des dessins animés ou non, et toutes autres formes que la mise en scène est en mesure d’inventer.

1
Lisy, devant une représentation de la façade de l’Assemblée Nationale, marche de long en large son téléphone mobile à la main.
Chloé, devant une représentation du Sénat vu du Jardin du Luxembourg, marche également de long en large son téléphone mobile à la main.
Lisy compose un numéro sur son mobile. Le mobile de Chloé sonne. Elle l’allume et le porte à son oreille.
Chloé
Oui.
Lisy
Elles sont là ?
Chloé
Non.
Lisy
T’es toute seule ?
Chloé
Oui.
Lisy
Merde !
Chloé
Et toi ?
Lisy
Pareil.
Chloé
Merde !
Lisy
T’as passer l’info sur Facebook ?
Chloé
Oui et sur Twitter aussi.
Lisy
Ben alors ?!
Chloé
Alors, elles sont sûrement à se mobiliser partout.

Lire la suite


Document sans nom

Les Adaptations -  Les Aristophanesques - Les Autres -  Les Combinatoires - Les Echyléennes - Les Ecologiades  - Les Etranges - Les Libidinales - Les Piécettes - Les Psychotiques - Les Shakespéïdes - Les Symbépiques - Radio-TV 

Haut de page ]
Contact
© EN 2010   -   Mentions légales