Lire

Publiés
    La gidouille et la citrouille
    Accrocs dans le ciel
    Dire, raconter
    La tétralogie du vieux monsieur
    A mordir debout
    Sous la parole, l'image
    La trilogie de Lahouria
Terminés non publiés
    Sable au corps
    Inquiétante, cette étrangeté
    Les Elikos
    Les viocs
    L'œil de la nuque
    Nota bene
    Histoires à mort rire debout
    Off festival
    Kindle
    Le Marcheur
    Socrate
    Un jour peut-être
En cours
    Les Emileries
    La minute de l'ingénieur Modulo
Poèmes & fredons
    Formes poésie 1
    Formes poésie 2
    Fredons
    Comptines
Théâtre, radio-TV
    Les Adaptations
    Les Aristophanesques
    Les autres
    Les Combinatoires
    Les Echyleennes
    les Ecologiades
    les Etranges
    les Libidinales
    les Piecettes
    les Psychotiques
    les Shakespeides
    les Symbépiques
    Radio-TV
Vidéo
Audio

Articles
    I.A.E.P.
    Ecoutez voir
    Alliance, pour quoi faire ?
    Antigone ou le fatum transgénérationel
Communications
    Le corps, le signe et l'objet
    Le corps-scène
    Sur une hypothèse du corps mémoire
    L'improvisation
    L'objet imaginé
    Improvisation, ou l'illusion de l'émergence
    La modélisation de la révolution
Dans le rétroviseur
Bloc-notes
    Archives

    Georges Friedenkraft
    Chou Hibou Haïku

  L'âne rouge
  L'institut Charles Cros
  Bongiovani
  Théâtre du mouvement

  L'Emilius ankylosaurus
  Editions 24x36

Fumier d'eliko

La bibliothèque d'Emile - Terminés non publiés - En téléchargement et souscription pour édition papier

Sable au corps - Inquiétante, cette étrangeté ! - Les Elikos - Les viocs - L'œil de la nuque - Nota Bene - Histoires à Mort rire debout - Off festival - Kindle
Le Marcheur - Socrate - Un jour peut être

La bibliothèque comprend certains des textes déjà publiés et susceptibles d’être acquis selon les modalités indiquées pour chaque titre.

Elle propose aussi des textes terminés ou considérés provisoirement comme tels et consultables, des textes en cours d’écriture, des écrits pour le théâtre, la radio ou la télévision achevés ou en cours, enfin un «bloc-notes» de réflexions personnelles, le tout également consultable.

© Helico pilot 73 - 2008

Les elikos

Fumier d’éliko !

Carapate vite fait dans les joncs, jusqu’au genévrier rabougri, pique le salaud, et bougea pus, bougea pus. On se carapate on dit, il dit Glabre. M’emmerde le Glabre avec se, son je cause correct. Moi, je carapate. Va plus vite. Voudrais le voir avec l’éliko au cul. Moi je sais bien. C’est moi qui carapate, merde ! Fumier con d’éliko ! Rien vu.

Elle se parle à mi-voix, toute seule, tout bas, la Nira. Noire, non parce que sale, parce que noire. Elle sait se cacher dans les joncs, sous le genévrier, contre le moindre monticule, dans l’ocre roux de la sansouire inondée d’hiver, ou contre le tapis blanc des renoncules de printemps. Il faut savoir trouver des caches, non parce que noire, parce que les élikos tirent sur tout ce qui bouge dans le delta.

Il tourne dans le crépuscule. La vac! Pas facile la planque. Tout plat. Avec l’eau salée pousse pas grand-chose. Ca fait marais des fois, des fois sables mouvants. Faire gaffe. Reusement plus vraiment jour.

On ne peut plus la distinguer maintenant. Le Glabre a averti. Depuis peu, les élikos semblent voir dans la nuit. La Nira ne comprend pas grand-chose, à cela et à tout ce que le Glabre raconte. Elle rampe jusqu’à l’étang le plus proche et là s’enfonce dans l’eau saumâtre. Et là

Bougea pus, bougea pus.

Elle revient de voir les oiseaux sur les dunes littorales, non loin du petit Rô, où les alluvions se mêlent aux bourrelets rejetés. Elle a contemplé les débris et les cadavres ramenés par les vagues, des tas, que mangent les oiseaux de mer.
Elle a poussé jusqu’aux traces de la Ville-à-la-Mer et les pierres de l’église. Dessous la cave, intacte, avec les reliques et les ossements. Elle aime. Elle ne sait pas pourquoi. Elle aime. Elle sait pas. Elle aime.

Lire la suite

Sable au corps - Inquiétante, cette étrangeté ! - Les Elikos - Les viocs - L'œil de la nuque - Nota Bene - Histoires à Mort rire debout - Off festival - Kindle
Le Marcheur - Socrate - Un jour peut être

Haut de page ]
Contact
© EN 2010   -   Mentions légales