Lire

Publiés
    La gidouille et la citrouille
    Accrocs dans le ciel
    Dire, raconter
    La tétralogie du vieux monsieur
    A mordir debout
    Sous la parole, l'image
    La trilogie de Lahouria
Terminés non publiés
    Sable au corps
    Inquiétante, cette étrangeté
    Les Elikos
    Les viocs
    L'œil de la nuque
    Nota bene
    Histoires à mort rire debout
    Off festival
    Kindle
    Le Marcheur
    Socrate
    Un jour peut-être
En cours
    Les Emileries
    La minute de l'ingénieur Modulo
Poèmes & fredons
    Formes poésie 1
    Formes poésie 2
    Fredons
    Comptines
Théâtre, radio-TV
    Les Adaptations
    Les Aristophanesques
    Les autres
    Les Combinatoires
    Les Echyleennes
    les Ecologiades
    les Etranges
    les Libidinales
    les Piecettes
    les Psychotiques
    les Shakespeides
    les Symbépiques
    Radio-TV
Vidéo
Audio

Articles
    I.A.E.P.
    Ecoutez voir
    Alliance, pour quoi faire ?
    Antigone ou le fatum transgénérationel
Communications
    Le corps, le signe et l'objet
    Le corps-scène
    Sur une hypothèse du corps mémoire
    L'improvisation
    L'objet imaginé
    Improvisation, ou l'illusion de l'émergence
    La modélisation de la révolution
Dans le rétroviseur
Bloc-notes
    Archives

    Georges Friedenkraft
    Chou Hibou Haïku

  L'âne rouge
  L'institut Charles Cros
  Bongiovani
  Théâtre du mouvement

  L'Emilius ankylosaurus
  Editions 24x36

Le Nez papillon

La bibliothèque d'Emile - Théatre et Radio-TV - Les Echyléennes - En téléchargement et souscription pour édition papier

Document sans nom

Les Adaptations -  Les Aristophanesques - Les Autres -  Les Combinatoires - Les Echyléennes - Les Ecologiades  - Les Etranges - Les Libidinales - Les Piécettes - Les Psychotiques - Les Shakespéïdes - Les Symbépiques - Radio-TV 

Les autres

Document sans nom

Le nez papillon - Tous ego

La bibliothèque comprend certains des textes déjà publiés et susceptibles d’être acquis selon les modalités indiquées pour chaque titre.

Elle propose aussi des textes terminés ou considérés provisoirement comme tels et consultables, des textes en cours d’écriture, des écrits pour le théâtre, la radio ou la télévision achevés ou en cours, enfin un «bloc-notes» de réflexions personnelles, le tout également consultable.

 
 

Le Nez papillon
ou
MOI JE

Nézeries d’Émile Noël en forme de variations librement inspirées d’une nouvelle de Nicolas Gogol
Bien sûr, Émile Noël a lu la nouvelle de Gogol, sinon comment aurait-il pu s’en inspirer, même librement ?
Certes les critiques ne manqueront pas de dire qu’ils préfèrent, et de loin, la nouvelle originale qui est plus ceci cela et tellement moins cela ceci due au génie de l’auteur russe.
Mais Nicolas et Émile sont, malgré la grande différence d’âge, de très bons copains qui s’entendent à merveille.
Merci pour eux.

Émile Noël
2 rue de la mairie
77520 Vimpelles


PERSONNAGES
(par ordre d’entrée en jeu)

La distribution comporte un grand nombre de personnages. Mais l’esprit de ce texte suppose et impose que des acteurs interprètent à l’évidence plusieurs personnages. Tout a été construit pour cela.

Mère, Madame Fouaque
Mademoiselle, Pernelle
Celui-ci
Celui-là
Moi Je


0
Préambule
Dans le noir, fin d’un morceau de piano, genre final incertain.
Applaudissements mondains distingués. Quelques « bravo, bravo ! »
Mère
Ma fille
Mademoiselle
Oui, mère ?
Mère
Salue ces Messieurs Dames
Mademoiselle
Bien maman.
Mère
Mademoiselle
Mademoiselle
Oui mère ?
Mère
Joue leur encore quelque chose.
Mademoiselle
Quoi maman ?
Mère
Cette jolie musique qui hésite.
Mademoiselle
Bien maman.

1
Réception
La lumière monte très lentement sur le salon et les invités.
Le piano s’impose sur les applaudissements qui meurent comme apeurés devant l’épreuve. Il s’agit d’une forme de mazurka hésitation pour vierge en prière. Les invités, contre mauvaise fortune bon cœur, s’arrangent pour ne pas faire trop la gueule.
Deux hommes approchent et se présentent.
Celui-ci
Je suis l’un.
Celui-là
Je suis l’autre
Ci
Celui-ci

Celui-là
Ci
Voilà

Voilà
Ci
Difficile d’en dire plus

Identiques à personnes
Ci
Semblables à nous-mêmes

Nous sommes ses gardes du corps
Ci
Voilà

Voilà
Ci
L’aventure qui commença la veille des fiançailles du patron …

Le conseiller d’état Moi Je
Ci
… fiançailles du patron avec mademoiselle

Pernelle
Ci
Fille de future belle maman

Madame Fouaque
Ci
Cette aventure, dis-je, n’aurait pas pris ce tour étrange …

… si le patron qui recevait ce jour-là …
Moi Je (s’avançant)
Oui, moi, je suis Moi Je. Mademoiselle est au piano, souvent, très, trop. Je tourne ses pages. Parfois. C ‘est naturel. Faut ce qu’il faut. Mère, future belle maman, écoute. En extase. Toujours. C’est maternel.
Bien installés dans fauteuils et canapé simili cuir, dans un attitude de grande patience, Avec Madame, Monsieur Grand Dignitaire, décoré et proche du pouvoir, Madame et Monsieur Grand Patron, multinationale, Gros Industriel qui est maigre en fait, très maigre, sec et sans ventre, portant néanmoins un gilet en tissu précieux, un gilet à ventre. À y regarder de plus prêt ce Gros Industriel maigre, plat et sans ventre, porte un gros ventre virtuel avec-gilet-sans-montre-en-or-avec-chaîne-parce que-ça-ne-ce-fait-plus.
Madame Grand Patron
Mais il a un bracelet montre avec-montre-électronique-avec-pile, chère Madame Grand Dignitaire.
Madame Grand Digntaire
Qui dure longtemps ?
Mme G P
Très.
Mme G D
Quelle merveille le progrès !
Moi Je
Ah, j’allais oublier le Général Académicien avec son épée d’Académicien.
Mme G P
Une montre avec pile, si petite soit-elle, ne s’accroche pas avec une chaîne à un gilet. Elle se porte au bracelet.
ne à un gilet. Elle se porte au bracelet.
Mme G D
Ah, oui ?
Mme G P
Que voulez-vous, c’est comme ça. Ça ne se discute pas, le progrès.

Lire la suite


Document sans nom

Les Adaptations -  Les Aristophanesques - Les Autres -  Les Combinatoires - Les Echyléennes - Les Ecologiades  - Les Etranges - Les Libidinales - Les Piécettes - Les Psychotiques - Les Shakespéïdes - Les Symbépiques - Radio-TV 

Haut de page ]
Contact
© EN 2010   -   Mentions légales